l’âme festoie

que vous dirais-je
le jour roule des rides
sous ma main

mais j’héberge des femmes
de tous âges
sans fard
belles
oui
toutes moi

et nos conciliabules
sondent les confins
des joies
ou du chagrin

sur la table
rustique est l’agape
raisins, pommes
lierre
chants et serrements
de chair
jarre rubis
l’âme festoie
et au milieu
dort la lumière

 

(Peinture : René Magritte)

 

 

 

 

 

Publicités

6 réflexions sur “l’âme festoie

N'hésitez pas... Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s