rentre vite…

rentre vite
la peur choit
c’est un ciel abâtardi
qui s’annonce
vient dans le ventre
des tremblements
serrer le mouchoir
brodé d’abandon

on te l’a dit
sa faulx est blanche
d’un sang de lait
qu’il aiguise sur l’astre
fantomatique

l’enfance ogresse
prospère
de terreur en terreur
dans nos corps écorcés
par les ans

 

 

(photographie : Florence Noël)

 

 

 

 

Publicités

N'hésitez pas... Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s