désorientée

où le nord
me trouvera-t-il demain
quand les plages auront
vidé leurs vagues
le ciel son air
ma bouche toute soif ?

il n’y a d’issue
qu’aux mauvais contes

si j’y monte à pied
marchant sur la mer
de glace
chiche que je dépasse le lieu
de la fin
par inadvertance

jamais ne fus douée
pour clouer l’espérance
dans l’ombre d’un
drapeau

nord et mort riment
le vif se meut
c’est désorientée que
j’explore le pas d’après

 

 

(photographie : Florence Noël)

 

Publicités

N'hésitez pas... Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s