la trêve des fous s’achève

je vais recommencer
à poser un jour sur l’autre jour
ou dessous
la trêve des fous s’achève
et mon corps toujours indistinct
s’effrite sur les photos
dans cent ans je ne serai
même pas un sourire trouant
un papier vieillissant
puissé-je nourrir quelques bouches
d’amour
brûler la neige de ma soif
et dessiner sur le ciel
qui change mais ne meurt pas
l’astre d’une autre gravité
pour voler
pas chuter
pour voler au nez et à la barbe
des incrédules

 

 

***

 

bonne année à vous aussi !

Publicités

N'hésitez pas... Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s