au mitan des chairs

au mitan des chairs
il nidifie
l’oiseau rugueux
aux ailes mortes
dans la tente de peaux
de quel chant nourrit-il
la poitrine et son pouls
encore sidérés ?

il a un nom commun :
espoir
(on l’enseigne si rarement)
et un nom pour prophètes :
espérance
(peu l’osent encore)

mais ma glotte ne tremble
que d’attendre
qu’il chante

 

 

 

 

(photographie : Florence Noël)

Publicités

N'hésitez pas... Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s