mon corps ajouré

voici
mon corps ajouré claquant
bannière

salue
chaque trouée dans son ombre
car la lumière le perce
obstinée d’innocence
royale obstinément

salue
ma silhouette muette
déchirant l’horizon
hérissant la falaise
de l’énigme d’un sacre

 

 

 

 

(photographie : Florence Noël)

Publicités

N'hésitez pas... Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s