de mes brisures

de mes brisures
étincelantes au toucher
tu feras un portrait
versatile
 
plus ressemblant
je te l’assure
que ces poses infirmes
que l’instant a figé
comme des faire-parts
d’impuissance
 
ainsi
tu me rassembleras
et enfin
je me ressemblerai
.
*
.
(photographie : Florence Noël)
Publicités

N'hésitez pas... Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s