elle était rare l’herbe verte

autrefois nous dégustions
chaque jour de jolis
ballotins de mots
acerbes et envieux

elle était rare l’herbe
verte où se reposer
entrer surtout sortir
de cette vallée de la mort
de soi
personne ne nous croyait hein
l’amie
personne ne croyait en nous
sinon toi
et moi

surtout ne leur disons pas
ce qu’on a fait de nos
vingt ans

une tablée de fierté
un festin de vivantes
nos miroirs pas assez larges
pour nos regards entiers

 

 

(pour Cécile)

Publicités

Une réflexion sur “elle était rare l’herbe verte

N'hésitez pas... Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s