il me faudra comprendre

il me faudra comprendre
avant que d’être vieille
ce détours par
la gravité des mots
ce soin m’est
irremplaçable

peut-être cette
prescience :
nul consolant
ne viendra m’arracher
à la peine
d’être seule en moi-
même

peut-être cet
appel :
il reste des mots
pour communier
à l’allégresse

 

 

 

(photographie :  Florence Noël)

 

 

 

Publicités

N'hésitez pas... Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s