jours de sève

 

c’est là jours de sève
jours d’ombre délayée de
lumière
jours assis dans la puissance
de l’éveil

et moi mes mains
de terre crue
mes pieds
d’argile
sous ma silhouette
de géante
fauchée parmi les herbes

je continue sans drame
et sans arrêt
indigne de la
première aube
indemne de la dernière

 

 

SONY DSC

photographie Florence Noël (Parc Tenbosch, Bruxelles)

 

Publicités

3 réflexions sur “jours de sève

  1. Indigne de la première aube indemne de la dernière

    Est-ce parce que l’aube est si belle qu’on n’en est pas digne?
    Est-ce parce qu’elle nous est offerte alors qu’on ne la mérite pas?

    Ce que l’on ne peut décrypter en elle provoque-t-il l’incertitude, la crainte, dont on sort parfois indemne?

    Heureuse de te retrouver, à l’aube de ce nouveau parcours!

    J’aime tout et quelles belles photos!

    J'aime

N'hésitez pas... Laissez un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s